L’AUBE SERA GRANDIOSE D’ANNE-LAURE BONDOUX (ROMAN)

l-aube-sera-grandiose-anne-laure-bondouxCe soir, Nine devait aller à la fête de son lycée. Mais Titania, sa mère,
en décide autrement.
Elle embarque Nine vers une destination inconnue, loin, jusqu’à une cabane isolée au bord d’un lac. Il est temps pour elle de raconter à sa fille un passé qu’elle lui a soigneusement caché jusqu’à maintenant. Commence alors une nuit entière de révélations. Flash-back, souvenirs souvent drôles, parfois tragiques, récits en eaux troubles, personnages flamboyants… Nine découvre un incroyable roman familial. Et quand l’aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant.

Anne-Laure Bondoux est née dans la région parisienne en 1971. Enfant et adolescente, elle adorait lire, écouter de la musique, écrire, et courir après des ballons dans les gymnases. Après avoir renoncé à ses rêves de carrière sportive, elle a fait des études de lettres, deux enfants, une expérience professionnelle passionnante chez Bayard Presse, et elle est devenue écrivain.
Ses romans ont été traduits dans une vingtaine de langues. Ils ont remporté de nombreux prix en France et à l’étranger. Pour l’aube sera grandiose, elle a demandé à sa fille Coline de créer les illustrations. Une autre façon de partager et de transmettre, comme le fait Titania avec Nine dans le roman.

Thèmes/Genres similaires :
Tags : #Secret #Famille #RelationMèreFille #suspense #LesCritiquesDeFlora #LesCritiquesDeKhadija #LesCritiquesDIsmène #LesCritiquesDeFlavine
#LesCritiquesDeLisa #LesCritiquesDAdrien
 

 

Je ne suis pas une grande lectrice à la base mais on est vite pris par l’histoire. Chaque fin de chapitre est mystérieuse et on a envie de connaître la suite. J’ai aussi aimé les illustrations et l’histoire est intéressante. C’est facile à lire et ça se lit vite.
Il y a beaucoup d’explications mais il n’y en a jamais trop.

 

 

Il est trop bien ! J’ai bien aimé le changement de temps à chaque chapitre.
Ce livre m’a beaucoup touchée, j’ai même pleuré.

 

 

C’est intéressant d’avoir l’heure à chaque chapitre, c’est original.

 

 

Je n’ai pas plus accroché que ça. Je n’ai pas trop aimé l’histoire de la maman et la fin.

 

 

On commence avec une ado super stéréotypée, qui désespère sans son portable, etc. Par contre j’ai vraiment adoré le récit de la mère ! Il y a peut-être un peu trop de détails dans le récit. Je ne suis pas sûre qu’à quatre ans on se rappelle de tout. Les changements d’époques sont bien indiqués. On s’y retrouve bien. Les distinctions entre les personnages sont bien claires. Mais j’ai préféré un autre livre de cet auteur : Les Larmes de l’assassin.

 

 

La relation mère-fille est intéressante. J’ai beaucoup aimé l’histoire, les personnages. Les illustrations à l’intérieur par contre je ne suis pas pour du tout. J’aime beaucoup aussi la couverture, elle est super sympa ! L’histoire racontée par la mère est très belle, aussi touchante que si on la vivait. Les rencontres, séparations, etc. sont très bien décrites. Et finalement le stéréotype de l’ado est contrecarré par le récit de la mère. Cette histoire transforme à la fois la mère, libérée d’un poids, et la fille parce qu’elle connaît son histoire familiale et ça la fait mûrir. Par contre le résumé ne résume rien : on est obligé de lire le livre pour savoir vraiment de quoi ça parle. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s