INSÉPARABLES DE SARAH CROSSAN (ROMAN)

inséparables-sarah-crossanGrace et Tippi. Tippi et Grace. Deux soeurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois. Elles se soutiennent face aux regards des autres. Lorsque Grace tombe amoureuse, c’est tout son monde qui vacille…

Sarah Crossan a vécu à Dublin, Londres et New York et habite actuellement dans le Hertfordshire. Après une licence de philosophie et de lettres, elle a obtenu une qualification d’enseignante d’anglais et de théâtre à l’université de Cambridge, puis un master d’écriture créative. Depuis, elle travaille à la promotion de l’écriture créative dans les écoles. Pour en savoir plus sur Sarah et ses livres, rendez-vous sur sarahcrossan.com et sur Twitter @SarahCrossan.

Thèmes/Genres similaires :
Tags :  #Amitié #Famille #Maladie #LesCritiquesDHélène #LesCritiquesDAntonin #LesCritiquesDeKhadija #LesCritiquesDAdrien
 

 

C’est bien au début puis ça devient lourdingue et plombant ! Du coup je suis passée à la fin directement…
Au milieu de l’histoire c’est lourd car ça tourne en rond et c’est monotone. En revanche les personnages sont assez attachants. L’écriture en vers est vraiment sympa et la lecture facile mais ça manque vraiment d’action au centre de l’histoire…

 

 

Je ne serais pas allé vers ce genre de livre en temps normal mais ça m’a plu. La couverture est stylisée, assez recherchée mais en même temps elle reflète bien l’histoire. On s’attend à ce qui va se passer au moment de l’entrée au lycée, c’est comme une sorte de prétexte. Pour moi ça aurait pu marcher à n’importe quel moment de leur vie. Les personnages auraient pu être plus développés. L’écriture en vers j’ai adoré ! Le fait que les pages ne soient pas remplies j’ai accroché, les pages s’enchaînent. Même si le récit est tourné plus vers une des sœurs, on sait ce que ressent l’autre. On suit leur vie quotidienne, qui n’est quand même pas banale. Après j’aurais réagi comme les autres en les voyant au lycée, mais elles en sont conscientes. Il y a un passage dans le livre qui est touchant, où on comprend qu’elles préfèrent vivre comme ça. La fin j’ai bien aimé, même si elle est prévisible. J’ai pas versé de larmes mais on s’attache vite aux personnages. C’est original et l’auteure met ses différentes sources à la fin et j’ai trouvé ça intéressant car on peut voir qu’elle n’a pas inventé toute l’histoire comme ça, elle s’est renseignée auprès de plusieurs siamois 

 

 


« J’ai trop aimé ! Ça se lit vite et je me suis vraiment attachée au personnage. »

 

 


« Je l’ai dévoré. C’est vivant et le récit est très fluide. Les vers donnent du charme même si ce sont des vers qui ressemblent un peu à de la prose. Le titre de chaque « poème » donne l’impression de lire un recueil. Ce qui m’a surpris, c’est le fait que les soeurs parlent d’elles chacune de leur côté en utilisant le pronom « Je ». Par exemple, « elle touche à ma jambe », alors qu’elles se partagent leurs jambes… Ça m’a perturbé au départ mais j’ai trouvé ce livre très, très beau, très réaliste au final puisque les deux personnages ont une psychologie différente mais elles doivent faire avec. C’est vraiment très bien et pour le coup c’est une histoire qui n’est pas déjà vue. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s