FREAK CITY DE KATHRIN SCHROCKE (ROMAN)

freak-city-schrockeMika vit dans le monde « normal » : ses potes, sa petite soeur envahissante, la musique et sa copine Sandra… qui veut faire « une pause ». Léa vit dans un monde semblable : sa meilleure amie Franzie, sa famille difficile, le cinéma et les sorties au café Freak City.
À une différence près : Léa est sourde.
L’histoire d’une rencontre improbable.

Kathrin Schrocke est née en 1975 à Augsbourg, en Bavière, et vit actuellement à Berlin. Après des études d’allemand et de psychologie, elle a écrit de nombreux romans et pièces de théâtre pour enfants et jeunes adultes. Elle a reçu plusieurs prix et nominations, dont le Nettetaler Youth Book Prize en 2010 ainsi que le Hansjörg-Martin Prize, catégorie meilleur thriller allemand pour la jeunesse. Freak City a été nominé pour le German Youth Literature Prize en 2011.

Pour info : vous pourrez trouver ce roman à la Média, dans l’Espace Ados (ADO SCH).

 
 


code-lea-honfleur
« Je trouve qu’il se lit hyper bien, genre j’ai dû le lire en un weekend. Quand on commence, on n’a pas envie de s’arrêter. L’histoire est simple mais la façon dont c’est écrit donne vraiment envie de le lire. J’aime bien aussi la couverture. Par contre, je trouve qu’il y a quelques problèmes de logique parce que le garçon apprend le langage des signes et genre, il dit qu’il ne sait pas le parler mais il a quand même de grandes conversations avec la fille… C’est un peu bizarre. Sinon, c’est original car des livres comme ça, il n’y en a pas beaucoup. C’est bien d’avoir le point de vue du garçon mais ç’aurait été bien aussi d’avoir celui de la fille, car on ne sait pas trop ce qu’elle pense… J’ai bien aimé mais je trouve juste que la fin arrive trop vite. »

4étoiles et demi

 
 

code-lea-honfleur
« Je suis assez d’accord avec Amandine, ça m’a plu. »

4étoiles et demi
 

code-lea-honfleur« J’ai bien aimé mais je suis un peu mitigée. Le sujet est bien. C’est un peu dans la même veine que Nos étoiles contraires avec un handicap, en moins dramatique évidemment. On découvre le monde de Léa qui est sourde. On apprend comment elle communique, comment elle se réveille le matin… Parce que ça peut paraître bête mais vu qu’elle n’entend pas, le réveil le matin, ça ne sert à rien… Il y a plein de petits détails comme ça auxquels on n’aurait jamais pensé mais qui lui compliquent la vie. Ça donne envie d’apprendre la langue des signes. Ça montre un monde très différent, qu’on ne connaît pas assez. Par contre, je l’ai trouvé un peu mal écrit. J’ai pas trop aimé le style… J’ai trouvé ça un peu vulgaire. Le personnage masculin de 15 ans obsédé sexuel est très réaliste, trop. Il fait un peu brute par rapport au personnage de la fille. Je suis d’accord que ça rende l’histoire plus réaliste mais ça ne m’a pas trop plu. J’ai pas trop aimé le personnage principal en fait. C’est vrai que c’est étrange car c’est une histoire d’amour et le point de vue est celui du garçon. C’est assez rare. Sinon c’est drôle, c’est sympa à lire, c’est mignon et c’est différent. »
3étoiles et demi

 
 
 

code-lea-honfleur« Moi aussi j’ai trouvé ça un peu vulgaire, les histoires sexuelles du personnage, on s’en fiche un peu. Mais son côté « brute » je pense que c’est voulu. Que l’histoire soit moins pure, moins innocente, moins romantique. Dans la vie c’est pas « colombes et petits cœurs ». J’ai bien aimé Micka justement parce qu’il est monsieur tout l’monde en fait. Tout le monde peut s’identifier à lui. En tout cas tous les garçons ^^. Et le point positif de ce roman justement, ce qui le relève par rapport aux autres, c’est justement que le point de vue soit celui de Micka et pas celui de Léa. Ce serait trop « déjà vu » sinon. Ça donne de l’originalité. Ce roman montre aussi les préjugés qu’on peut avoir par rapport aux sourds. Par exemple, les aveugles, ils essaient de se mêler à la foule mais les sourds restent juste entre eux. Et comme l’a dit Cybélia, ça donne vraiment envie d’apprendre la langue des signes et de s’impliquer auprès d’eux parce que nous aussi, dans notre société avec nos casques ou écouteurs on peut facilement devenir sourds. Ça paraît plus utile d’apprendre ce langage. »
3étoiles et demi

 
 
 

Amandine (ajout)
« Je suis un peu d’accord, le personnage est un peu lourd parfois mais pour autant, je ne trouve pas que cela fasse de l’ombre à l’histoire. »

 


code-lea-honfleur
« Un roman qui fait plaisir à lire, je l’ai adoré ! Il est rapide et se lit facilement. On découvre les vies de Mika et de Léa, deux adolescents, mais Lea est sourde. Ce que j’ai aimé dans ce livre ados, c’est qu’il est émouvant, qu’on se rend compte de plein de petites choses qu’on ne peut pas faire lorsqu’on est sourd, mettre un réveil par exemple. Mais on ne rentre pas pour autant dans un discours plaintif « oh la pauvre petite »…
Lire la suite 😉
5étoiles

 
 
 
 
 
Thèmes/Genres similaires :
Tags :
#Handicap #HistoireDAmour #Amitié #LesCritiquesDAmandine #LesCritiquesDeCharlotte #LesCritiquesDeCybélia #LesCritiquesDImane #LesCritiquesDeLecAd

Publicités

4 réponses à “FREAK CITY DE KATHRIN SCHROCKE (ROMAN)

  1. Pingback: Les critiques de la session 2 ! | COmité DE LEcture Ados·

  2. Pingback: LES CRITIQUES DE LA SESSION 3 ! | COmité DE LEcture Ados·

  3. Pingback: Des news ! Des news ! | COmité DE LEcture Ados·

  4. Pingback: COMITÉ DE LECTURE ADOS 2015 | COmité DE LEcture Ados·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s