LA PASSE-MIROIR, TOME 1 : LES FIANCÉS DE L’HIVER DE CHRISTELLE DABOS (ROMAN)

la-pass-miroir-les-fiancés-de-l-hiver-christelle-dabosSous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit le suivre à la Citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Christelle dabos est née en 1980 sur la Côte d’Azur et a grandi dans un foyer empli de musique classique et d’énigmes historiques. Plus imaginative que cérébrale, elle commence à gribouiller ses premiers textes sur les bancs de la faculté. Installée en Belgique, elle se destine à être bibliothécaire quand la maladie survient. L’écriture devient alors une évasion hors de la machinerie médicale, puis une lente reconstruction et enfin une seconde nature. Elle bénéficie pendant ce temps de l’émulation de plume d’Argent, une communauté d’auteurs sur Internet. C’est grâce à leurs encouragements qu’elle décide de relever son tout premier défi littéraire : s’inscrire au Concours Gallimard Jeunesse. Grande lauréate parmi les trois finalistes, Christelle dabos écrit actuellement le deuxième livre de La Passe-miroir.

Pour info : vous pourrez trouver ce roman à la Média, dans l’Espace Ados (ADO DAB).

 
 

code-lea-honfleur« J’ai adoré. C’est très particulier et c’est difficile d’en parler sans dévoiler… Ce qui est très intéressant, c’est que l’héroïne arrive à créer son propre univers qui a une science propre et c’est très original. J’ai beaucoup aimé. Au début, je n’aimais pas du tout le personnage principal. Elle me paraissait trop lisse, creuse. Ça m’inspirait pas du tout. Et au fur et à mesure, je l’ai appréciée car dans des situations où nous on serait resté là à se lamenter, elle c’était pas du tout le cas. Elle est devenue intéressante surtout vers la fin. Il y a une évolution mais peut-être un peu tard justement. C’est un peu long à se mettre en place pour le personnage principal. Les autres personnages sont très particuliers aussi, mais et ils donnent leur charme à l’histoire. Il y a beaucoup de manipulations, l’héroïne est emmêlée dans un panier de crabes, et il faut suivre… On essaie toujours de deviner ce qu’ils ont derrière la tête pour essayer de la faire plonger encore plus bas. C’est très « ambiance de château » où tout le monde est hypocrite. Au début, le côté science n’était pas évident car il y a plein de noms de dragons et au premier quart du livre, on commence à voir quelques éléments et on pense comprendre, mais on a vraiment tous les éléments qu’à la fin… Les personnages ont aussi un contact particulier avec les objets. À un moment, l’héroïne charme une porte… je vais lire un passage, vous allez comprendre :

« Elle avait l’impression d’avoir du coton dans la gorge, les oreilles et les yeux. Elle y était habituée, elle attrapait des rhumes au premier courant d’air. Sa main tâtonna sur la table de chevet à la recherche de ses lunettes. Les verres cassés commençaient déjà à cicatriser mais il leur faudrait plusieurs heures avant guérison complète. Ophélie les posa sur son nez. L’objet se réparait plus vite s’il se sentait utile. C’est une question de psychologie. »

Voilà, c’est ce que je disais, c’est ça qui est très drôle ! À un moment, l’héroïne parle de son écharpe qui se balade dans la chambre et danse pour la prévenir… Et justement, dans le résumé ils ne parlent pas de ce rapport à l’objet et ça surprend. Il y a beaucoup de suspense, c’est très mystérieux et c’est bien du coup qu’on ne nous dise pas tout tout de suite. Ça devient addictif car il y a beaucoup de suspense dès le début. J’ai envie de lire la suite. Ce roman est peut-être un peu lent à se mettre en place, mais je lui mets 5 étoiles ».
5 étoiles

 
 
 
Thèmes/Genres similaires :
Tags :
#Magie #RomanFantasy #RomanDAventure #LesCritiquesDeCybélia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s