METAL MÉLODIE DE MARYVONNE RIPPERT (ROMAN)

metal-mélody-maryvonne-rippert

Quatre mois !

La mère de Luce est partie
pour quatre longs mois à l’autre bout de la planète. Bon débarras ! Sur fonds de teufs métal,
Luce entend bien profiter de sa nouvelle liberté.
Mais, passé le moment d’euphorie, des questions se posent : pourquoi ce départ précipité ? Où est sa mère exactement ? Et pourquoi est-ce qu’elle n’appelle pas ?

Maryvonne Rippert se consacre pleinement à l’écriture de romans depuis qu’elle a quitté Paris
et son travail de documentaliste
à l’Express pour la région Lyonnaise. Elle adore partager ses histoires et anime des ateliers d’écriture dans les écoles.
Elle fait partie du quattor d’auteurs pour la série Blue cerises
édité dans la même collection.

Vous trouverez ce roman dans l’Espace Ados (1er étage)

 

code-lea-honfleur« Au début je trouvais que c’était une histoire basique, que c’était le quotidien,
la vie d’une jeune fille puis après, quand elle commence à rechercher sa mère justement, j’ai beaucoup plus accroché.
Par contre j’ai un peu lâché à la fin pour accrocher à nouveau.
J’ai choisi ce livre car ceux que je voulais avaient déjà été pris. Et celui-ci était celui qui me tentait le plus après les autres. Mais je suis agréablement surpris quand même
car je ne m’attendais pas à ça. »

4étoiles



 

code-lea-honfleur“J’ai bien aimé et j’ai pas aimé. L’histoire est sympa mais il y a un truc qui cloche.
On s’ennuie souvent, surtout pendant certains passages de descriptions
de la musique. Ça traine en longueur pour pas grand chose.
Sinon, l’histoire est assez sympa mais j’ai été déçue par la fin.
Je m’attendais à une apothéose vu la façon dont le personnage se démène tout le long du livre et ça n’a pas été aussi fort que ce que j’aurai voulu.
Puis on nous laisse un peu en suspens au niveau de la relation avec son copain,
de ce qu’il va se passer avec sa mère surtout que ce que l’on nous annonce à la fin, c’est annoncé de manière légère alors que c’est pas rien.
J’ai été déçue, à la fin on se dit « Tout ça pour ça ? ».”

1étoile



code-lea-honfleur“Je rejoins un peu Éléonore. Élias disait lui qu’il avait raccroché à l’histoire
à partir du moment ou le personnage allait en Espagne alors que moi c’est là
où j’ai décroché. Ce passage était vraiment long.
Par moment c’est sympa mais on s’ennuie. Les personnages font de la musique
tout le temps sur une place en Espagne et il ne se passe rien d’autre.
Ça manque d’action.”

2étoiles



Thèmes/Genres similaires :
Tags :
#VieQuotidienne #Secret #LesCritiquesDElias #LesCritiquesDEleonore #LesCritiqueDeJustine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s